ALPHARE et le Bilan Carbone

Publié le Lundi 24 octobre 2011 dans Bilan carbone

ALPHARE dispose de l’outil Bilan Carbone® depuis 2008. Pour chaque mission qu’ALPHARE réalise, son objectif est de tirer le meilleur parti de cet outil et de mettre ses compétences et son savoir-faire au service de ses clients. ALPHARE accompagne ses clients depuis plus de 15 ans dans l’évaluation de leurs impacts sur l’environnement.
Qu’il s’agisse de gaz à effet de serre ou d’autres polluants, ALPHARE met systématiquement en œuvre sa propre méthodologie de manière à comprendre le fonctionnement de l’entité étudiée et ainsi mieux appréhender les modes d’émissions des gaz à effets de serre.
Après identification du mode de fonctionnement de l’entité humaine étudiée, aussi bien du point de vue organisationnel qu’opérationnel, le périmètre à étudier et le schéma des émissions peuvent être établis. Les émissions directes et indirectes peuvent ensuite être identifiées. Dans la grande majorité des cas, il est impossible de mesurer directement ces émissions résultant d’une action donnée (contrairement aux émissions de polluants d’un site industriel). Le Bilan Carbone® consiste alors en une estimation de ces émissions, obtenue à partir d’autres données. Cette méthode a donc pour but de fournir des ordres de grandeur d’émission.
En fonction du schéma des émissions, des données disponibles ou accessibles, ALPHARE conseille ses clients sur la structuration du Bilan Carbone®.
En effet, le Bilan Carbone® doit être vu comme un outil de management des émissions. Il reflète sur une période donnée les émissions directes et indirectes en équivalent CO2 (ordre de grandeur). Il doit permettre de hiérarchiser les postes émetteurs et de dégager des axes de réductions. Il s’agit d’un outil de pilotage qui s’intègre parfaitement dans une démarche de développement durable. Le retour d’expérience montre que les leviers, selon les entités étudiées, peuvent être de nature technique (optimisation de la consommation énergétique en agissant sur les procédés industriels ou sur le bâti), de nature organisationnelle (déplacement du personnel, fret,…),… L’intégration de cette démarche de quantification dans les projets donne une nouvelle dimension dans la stratégie des entités humaines. Elle renforce l’engagement dans la démarche du développement durable.

bilan carbone

bilan carbone

TAGS: , , , , , , , , , ,
by ALPHARE Lundi 24 octobre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Réseaux sociaux

Contactez-nous